Vient de paraître : « Races en Héritage », un atlas de la biodiversité domestique en Nouvelle Aquitaine

« Quel lien entre la vache marine et la vache maraîchine ou entre le baudet du Poitou et le pottok ? Au- delà du fait que ce sont des races domestiques menacées et qu’elles appartiennent toute à la région Nouvelle-Aquitaine : ce sont surtout des femmes et des hommes passionnés qui ont réussi à les sauvegarder. Ce livre est ainsi un véritable hommage aux éleveurs et aux conservatoires qui se sont battus pour que perdurent ces vaches, poules et autres porcs considérés comme non productifs, compétitifs ou rentables. », commente Alain Rousset, Président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine.

A l’occasion du Salon de l’Agriculture Nouvelle-Aquitaine, le Conservatoire des Races d’Aquitaine et le Crégène, ont lancé l’ouvrage «Races en héritage», présentant 60 races d’animaux domestiques et d’élevage de la région.

Fruit d’un travail collectif réalisé par les associations d’éleveurs et les organismes d’élevage de Nouvelle-Aquitaine sous la coordination des Conservatoires des ressources génétiques de la région et avec le soutien du Conseil régional et de Ceva Santé Animale, ce beau livre fait découvrir la richesse du territoire, de son patrimoine génétique à la qualité et à la diversité de son agriculture.

La Nouvelle-Aquitaine est en effet l’une des régions les plus riches d’Europe en terme de biodiversité animale. L’ouvrage dévoile les 60 races d’animaux domestiques et d’élevage néo-aquitaines issues de 14 espèces de vaches, chevaux et ânes, moutons et chèvres, porcs, chiens, oies et canards, lapins, poules et dindes, pigeons, abeilles. Agrémenté de témoignages d’éleveurs, il permet de découvrir les formidables atouts de ces races pour développer la qualité et la diversité de l’agriculture de demain.

Cette biodiversité domestique, ou agrobiodiversité, représente un enjeu majeur pour l’avenir de notre planète. Selon un récent rapport de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), la production animale mondiale repose sur environ 40 espèces, dont une poignée seulement fournit la grande majorité de la viande, du lait et des œufs. Sur les 7 745 races de bétail locales répertoriées par pays dans le monde, 26% sont menacées d’extinction. En France, plus de 80% des races locales (toutes espèces confondues) sont considérées comme menacées d’abandon.

L’ouvrage est en vente depuis le mois de juin dans les kiosques Maison de la Presse de Nouvelle-Aquitaine et chez la librairie Mollat (en boutique et sur leur site internet) au prix de 30€.

Ce contenu a été publié dans Bon à savoir, Dernières actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.